Mardi, le conseil municipal s'est réuni pour clore le budget 2009 et voter celui de 2010.

Résultats 2009  ( compte administratif) : - Investissement : 570 160€ soit un déficit de 57 590.70€.  -  Fonctionnement : 727 644.21€ soit un solde positif de 96 632.16€. Compte administratif approuvé par la majorité. L'opposition s'est abstenue pour garder une cohérence sur sa position d'opposition au budget 2009. 

BUDGET 2010 : Jean-Claude Jegou a annoncé d'emblée que le budget proposé pour l'année 2010 sera un " budget prudent pour une année de transition durant laquelle il s'agira de réduire l'endettement ". Et pour ce faire, le maire a proposé 3 axes de travail pour assainir le budget communal. Premier axe : des remboursements : Solde ( 100 000€ en juin )du prêt relais contracté pour l'aménagement du bourg et le remboursement partiel de l'emprunt signé pour la viabilisation du lotissement Angela Duval ( 73 500€ ). Il restera 80 870€ à régler qui seront couverts par la vente des 6 derniers lots ( vente estimée à 141 120€ ). Deuxiéme axe de travail pour la municipalité : la maitrise des dépenses et la limitation des investissements : Restauration du clocher ( 76 500€), voirie communale ( 76 000€ ), signalisation (lotissement Milin Avel + partie Est de la commune )( 50 000€ ), éclairage public ( 12 200€ ), restauration du puits de Keribogan ( 31 500 € ), fin de la rénovation de l'école ( 26 000€ ), étude d'aménagement du bourg ( 15 000€ ), achat de 2 bancs publics ( 600€ ), achat d'une tondeuse à coupe frontale ( 31 500€ ). Troisiéme axe : augmentation des taux des taxes locales. Cette décision est rendue nécessaire, selon Jean-Claude Jegou, car "  nous sommes dans le piège des décisions subies ". Et le maire d'expliquer : " La dotation de fonctionnement de l'état diminue de 2 000€ par rapport à 2009 et le Conseil Général ne versera pas diverses dotations à la même hauteur que les années précédentes. Nous devons donc trouver de nouvelles recettes. ". La proposition générale est une augmentation des taxes de 2%; Ceci amènera la taxe d'habitation à 12.24%, celle du foncier bâti à 16.18% et le non-bâti à 59.61%. Mais " la commune restera une des moins imposées du secteur " précise le maire.

Le budget 2010 est voté à l'unanimité .

* : source : " Le Télégramme" et " Ouest-France ".