Comme bon nombre de communes françaises, Pluzunet est concernée par l'avenir de son bureau de poste. C'est pourquoi le maire de la commune, Jean-Claude Jegou, avait décidé d'associer les pluzunétois au mouvement de consultation sur l'avenir de la poste.

La question posée était trés simple : " NON ou OUI au projet gouvernemental de privatiser la Poste ? "

Les résultats :  124 votants : 7 bulletins "OUI", 115 bulletins "NON " et 2 bulletins Nuls ou Blancs.