aa

Après les soirées poèmes, musiques, et chants, au Manoir de Coat-Nizan aux alentours des années 2000 (13 éditions), Roy Eales poursuit son « art littéraire et musical », avec toujours un ou deux passages localement avant de se diriger vers l'étranger (en 2010 et 2014).

L'avant dernière mise en scène de ce type, du  CD "Just in Case de Roy Eales and his friends" (2010) , est toujours visible sur internet suite au concert unique donné à Cavan (Just in Case by Roy Eales and his friends – YouTube

Aujourd'hui, il s'agit d'une sortie d'un autre livre et donc, autres concerts :

« A poem decides » (C'est le poème qui décide), qui a été magnifiquement mis en scène en quatre langues (anglais, breton, français et allemand) la semaine dernière,  au Café Hench à Aschaffenburg, en Allemagne. 

Ce concert suit les concerts en Bretagne de ce début d'année au Café Théodore à Trédrez-Locquémeau, ainsi que dans le cadre du Printemps des Poètes à Plestin-les-Grèves et Bégard.

Etait en scène : Roy Eales (anglais), Bernez Tangi (breton), Emmanuelle Huteau (français et chant), Maria Tritschler (allemand) et la musique de Alan Madec (accordéonniste et percussions).

 Livre : "A poem decides - Ar barzhoneg an hini a ziviz - C’est le poème qui décide – Ein gedicht entscheidet"  est son 5ème livre de poèmes en plusieurs langues

Contact : Association Dao D'ar C'had au 06-35-91-18-33

Photo :

"A poem decides" en Allemagne avec (de gauche à droite) Alan Madec, Emmanuelle Huteau, Bernez Tangi, Roy Eales et Maria Tritschler.

Photo par Wolfram Eder