Si le titre de cet article est un tantinet provocateur ( nous le reconnaissons bien volontiers ), la question mérite quand même d'être posée : le Département se moquerait-il des Pluzunétois ? 

En effet, déjà avec le dossier de la couverture internet haut-débit de la commune, le Département a laissé la situation se dégrader promettant une résolution aux calendes grecques ou en proposant des solutions obsolètes et inadéquates. Pour illustrer nos propos, il suffit de relire le courrier envoyé aux sénateurs par Madame Jeanne Le Pape du collectif pour la couverture haut-débit de Pluzunet. ( voir article du blog en date du 21 août 2013).

Durant ce qu'il est coutume d'appeler la "tréve estivale", profitant certainement que nombre de Pluzunétois soient absents pour vacances, le Département a décidé de s'atteler à la réfection de la départementale 31, route reliant le bourg à Louargat, via Le Loc. Enfin ! Car rappelons que ce dossier de la D31 traîne depuis des années !!

001

La désillusion fut grande! Point de chantier de réfection ! Juste quelques jetées de graviers par ci, par là ! Il n'y aura donc pas de réfection de cette chaussée en 2013 : on ne voit pas le Département injecter quelques sous dans ce chantier alors qu'il vient d'en dépenser pour y faire un " point à temps "!! D'ailleurs, à ce niveau là, peut-on encore parler de "point à temps" ??? Il s'agit plutot de "point trop tard" !

003

Quant tous les médias relatent les efforts de sécurité routière faits ici ou là, le Département des Côtes d'Armor semblent totalement ignorer cette notion. En effet , comment parler de sécurité sur une route défoncée, pleines de trous, de gravillons. 

015 (2)

Le blog fait une suggestion au Département : si l'argent vous manque pour entamer ce chantier, proposez la location de cette route aux participants du Paris-Dakar pour leur entrainements ! Ou encore, à l'armée pour tester leurs derniers engins tout-terrains ! Cette départementale ne peut plus être dénommée route, mais plutôt piste, chemin! 

018 (2)

Malheureusement, il semble bien que le projet de réfection de la D31 ne soit pas dans les cartons du département. Il suffit de se rappeler des propos de Mr Quilin, conseiller général, lors des voeux communaux 2012. Le maire de Pluzunet l'ayant interpellé sur ce dossier, Mr Quilin n'eut qu'une seule réponse : " si vous souhaitez que la D31 soit refaite, il suffit de la déclasser et que la commune de Pluzunet la reprenne en tant que voie communale ! "

Faudra-t-il attendre un accident pour que le Département prenne conscience de la dangerosité de cette route ? Les Pluzunétois sont-ils des administrés à part ? Ils paient impots et taxes comme tout le monde ! Et comme tout le monde, ils peuvent prétendre aux mêmes services : un internet haut-débit et des routes départementales en état.

( Nous tenons à préciser que les propos tenus dans cet article n'engagent que son auteur : le rédacteur du blog .)