Réunis en conseil municipal mardi soir les élus ont voté pour plus de 156 000 € de dépenses de voirie pour l’année 2013. Avec la fin des travaux de la salle des sports la route du lotissement Angéla Duval va pouvoir s’offrir son revêtement définitif pour un montant de 73 787,22 € TTC. Ces travaux avaient été initialement estimés à 80 000 €. L’économie réalisée permettra de réaliser des travaux en urgence sur la toiture de la salle des fêtes : des poutrelles métalliques sont attaquées par la rouille et l’étanchéité n’est plus assurée. Le syndicat de voirie effectuera la pose de bitume sur le secteur de Keribogan à Pen Lan Vihan pour 26 483,12 € TTC, ainsi que pour la communale 408 reliant Saint-Guénolé à Lan Keraudren. Cette route étant mitoyenne avec Tonquédec, le montant des travaux de 40 859,36 € TTC sera partagé avec la commune voisine. Sur ce secteur, 4 panneaux Voie sans issue seront posés pour un montant de 1 078,25 € TTC. Le centre technique départemental interviendra également sur deux secteurs de la commune : la voie de Convenant Falher recevra un enduit tri-couches pour 2 123,33 € TTC et le réseau communal sera remis à niveau par une opération point-à-temps pour 12 892,88 € TTC. Certains élus se sont inquiétés de la vitesse excessive des véhicules au lotissement Angéla Duval. Une étude sera menée pour trouver des solutions : dos-d’âne, chicanes, ont été évoqués.

Le 19 février, en conseil municipal, les élus avaient décidé de reporter la mise en application de la réforme des rythmes scolaires pour la rentrée de septembre 2014. Pour préparer cette réforme, le maire propose une réunion d’information aux parents courant juin. À la suite de cette rencontre, une commission de réflexion sur le sujet sera mise en place avec des représentants d’élus, de parents d’élèves, d’enseignants et des membres des associations. Yvon Le Guillouzic s’inquiète de cette initiative : « N’est ce pas faire doublon si une commission intercommunale se met en place ? ». La réponse du maire est claire : « L’intercommunalité ne bouge pas dans ce domaine. Si elle fait des propositions, on verra. Je préfère anticiper plutôt que d’être pris au dépourvu. ». Yvon Le Guillouzic poursuit : « Nous ne sommes pas vraiment fournis en personnel pour répondre aux futures demandes d’animations. À la communauté de communes il y a des professionnels ». Yvon Blanchard modère : « le personnel intercommunal ne pourra pas être partout à la fois ». Pour la commission de réflexion, l’opposition demande un délai pour nommer son représentant et donnera sa réponse lors du prochain conseil.

 Les fêtes patronales se dérouleront cette année les 3,4 et 5 mai sur deux sites : la place du bourg et le terrain des sports devant l’école. Pour 2014, et selon le maire « à la demande des industriels forains », les fêtes patronales seront organisées uniquement au terrain des sports. Pour 2013, le conseil a voté une subvention de 1 250 € pour l’organisation de ces fêtes : financement du concert, location d’un WC chimique, location de jeux de bois.

Après avoir mené des actions contre les maisons Riou, Gaudu et Brochen, la commune va poursuivre sa campagne d’assainissement des propriétés délabrées en entamant une procédure d’état d’abandon manifeste à l’encontre des propriétés Riou (deuxième partie), derrière le bar Ty Marc’Harit, et Héry, rue Ernest Renan, face au cimetière. La maison Héry a nécessité la pose de barrières pour sécuriser la rue (chutes de pierres et d’ardoises). Les propriétaires ont un délai de 6 mois pour se manifester avant expropriation.

* : source " Ouest-France"