IMG_5102

La salle Albert Prigent est connue de tous les pluzunétois. Cette annexe à la salle polyvalente accueille les cafés des aînés, les réunions d’associations, les petits repas et bien d’autres festivités ou manifestations. Si le lieu est connu, le nom d’Albert Prigent n’est peut-être pas identifié par les utilisateurs de la salle. Profitant de la rénovation de la salle par les employés communaux (peinture, sonorisation, porte antifeu, suppression d’une marche), la municipalité à tenu à rappeler le souvenir d’Albert Prigent en accrochant symboliquement son portrait au mur du local qui porte son nom, lors d’une cérémonie samedi matin. En présence des trois fils d’Albert Prigent, Guy, Paul et Albert-Yves, le maire, Jean-Claude Jegou, a rappelé le parcours de celui qui fut maire de la commune de 1977 à 1983. Né en 1913, décédé en 1999, Albert Prigent était, selon le premier magistrat « diplomate, simple, réceptif, ouvert à tous, homme de consensus ». Et le maire d’expliquer la démarche municipale : « Le temps fait toujours son œuvre. Les gens peuvent oublier qui était Albert Prigent. L’installation de son portrait dans cette salle laissera le souvenir de cet homme qui a œuvré pour la commune ».

IMG_5092

Le maire avec les trois fils d'Albert Prigent

IMG_5094

Le maire accroche le portrait avec Paul, un des fils d'Albert Prigent