La médaille militaire pour fait d'armes a été remise samedi à Pierre Le Pennec. Porte drapeau de la FNACA ( anciens combattants d'Algérie) depuis 37 ans, Pierre Le Pennec était déjà titulaire de la médaille commémorative des opérations de sécurité et de maintien de l'ordre avec agraphe Algérie.

Plus haute distinction après la légion d'honneur, cette médaille lui a été remise par le maire, Jean-Claude Jegou, lors des cérémonies commémoratives du cessez-le- feu en Algérie du 19 mars 1962. 

Le fait d'armes qui a déclenché cette remise de décorations est la récupération d'un dépot de munitions et de documents importants, par l'unité de Pierre Le Pennec, la 19éme division d'infanterie de l'Ouest Constantinois, dans une grotte de la région d'Hodna. Le général Grandoet a qualifié Pierre Le Pennec "d'homme toujours prêt à l'action" et son comportement " a toujours été dynamique et ardent".

Après avoir servi la France de mai 1958 à fin avril 1959 en Algérie, Pierre Le Pennec a été libéré de ses obligations militaires le 6 mai 1959.

Ses amis de la Fnaca l'ont entouré pour la cérémonie et tous ensemble, ils se sont recueillis sur la tombe d'Armand Picolo, jeune soldat mort en Algérie.

DSCN4640   DSCN4649

  

 DSCN4645  

   DSCN4653

DSCN4647

NDRL : Un immense merci à Soizic Le Gac et Pascale Le Roux pour les photos et les informations.